Le miel et le sommeil

Le miel est bon pour le sommeil.

Il existe un principe simple : il ne faut pas que le corps se retrouve en hypoglycémie. C’est notre foie qui capte le glucose contenu dans notre alimentation et le met en réserve sous forme de glycogène. Mais si ses réserves s’avèrent insuffisantes, c’est-à-dire que le corps se retrouve en hypoglycémie, il va réagir pour trouver une nouvelle source de glycémie.

Le système nerveux va, par exemple, libérer de l’adrénaline, qui est un hyperglycémiant. Et la glande surrénale de libérer du cortisol, qui aide le foie à synthétiser du glucose à partir de la dégradation de protéines. Or, l’adrénaline et le cortisol sont deux hormones « de stress », qui perturbent le sommeil.

Donc, en assurant au corps une réserve suffisante de glycogène pour les huit heures de sommeil, le consommation de miel le soir limite la libération de cortisol et d’adrénaline et vous aide ainsi à mieux dormir.

 

Recherches populaires : Tout savoir sur le reiki sur Montauban