Les différents miels

A ses facultés générales, chaque miel allie les vertus médicinales de la fleur dominante dont il provient.

Par exemple, on peut consommer :
– le miel de lavande pour les affections respiratoires et pour ses qualités apaisantes
– le miel de tilleul pour les insomnies
– le miel de bruyère pour les problèmes urinaires
– le miel d’oranger pour les problèmes d’hypertension et d’anxiété
– le miel de manuka (cousin du Tea Tree) a des propriétés antibactériennes et antiseptiques de teneur 10 fois supérieures à celle des autres miels, il est donc très intéressant dans les problèmes liés au système immunitaire et à la circulation sanguine. Le miel de Manuka a une action hors du commun sur les plaies, les cicatrices, les brûlures, les mycose, les ulcères d’estomac, les aphtes, mais aussi, la sinusite, les maux de gorge, les bronchites… Il est adapté à un usage quotidien en cataplasmes, en applications et à la petite cuillère !
– le miel de thym, en plus de ses qualités reconnues sur les maladies infectieuses, respiratoires ou digestives, il apporte une aide dans tout type de cicatrisation, mais plus particulièrement sur les types de plaies suivantes : cicatrices liées à l’acné juvénile, brûlures, plaies de types ulcère, plaies infectées.

 

 

 

Recherches populaires : Tout savoir sur le reiki sur Montauban