Les blessures musculaires

Woman having knee pain isolated

Comment prévenir les crampes musculaires ?

Déjà, mieux vaut prévenir que guérir !
Il existe différents types de blessures musculaires.
Parmi les différents types de blessures aux muscles, on trouve :
– les crampes et contractures,
– les contusions,
– les élongations ou claquages,
– les luxations
– les déchirures musculaires
– les entorses ou foulures.

On trouve de nombreuses causes possibles :
Dans la majorité des cas, la pratique d’un sport sera la cause de ces problèmes musculaires, ils sont parfois causés par :
– le manque de réchauffement du muscle,
– la fatigue,
– un effort trop important comparativement à la force ou la souplesse du muscle,
– un coup,
– ceci dit, on se rend de plus en plus compte que les muscles doivent être réchauffés, très progressivement, et que les exercices d’étirement sont particulièrement importants à la fin d’une activité physique
Les différents symptômes que l’on peut trouver dans les différents cas.
Les crampes :
– la crampe est une contraction, un raidissement involontaire et douloureux d’un ou plusieurs muscles,
– elle est généralement passagère ; lorsqu’elle persiste, on parle de contracture,
– elle survient autant au repos qu’à l’effort.
La contusion musculaire :

C’est le nom que l’on donne à une douleur survenant à la suite d’un coup et caractérisée par une enflure et une ecchymose. En langage sportif, on parle souvent de « charley horse ».

L’élongation musculaire ou claquage :
– cela survient lorsqu’un muscle est allongé de façon excessive ou lorsqu’il est contracté trop violemment,
– la douleur est vive, aigüe, soudaine et brutale,
– généralement, on doit cesser immédiatement l’effort,
– les mouvements demeurent handicapés pendant un certain temps,
– le claquage fait référence au « clac » qu’on entend parfois lorsque l’élongation est particulièrement importante.

La déchirure musculaire :
– plus loin encore que l’élongation, le traumatisme conduit non plus à un simple étirement mais à une déchirure du muscle,
– la douleur est vive et les mouvements fortement handicapés.
La luxation, l’entorse et la foulure :
Ces termes ont rapport à une torsion musculaire qui conduit généralement à une élongation.
CONSEILS :
– pour prévenir les crampes, il est important d’éviter la déshydratation en buvant souvent de petites quantités d’eau. Si la pratique sportive est intense, on aura intérêt à boire des boissons qui intègrent déjà sucre et sel.
– dans tous les cas, on doit lentement réchauffer les muscles et savoir reconnaître les signes d’une fatigue musculaire.
– dans les cas d’élongation ou de contusion, le repos est recommandé.
– dans les 3 premiers jours suivant une contusion ou une élongation, on pense à prendre du repos, à mettre de la glace, à compresser le muscle et l’élévation du membre endolori.

 

CONSULTER LE MEDECIN SPECIALEMENT LORSQUE :
Aussitôt que l’on soupçonne la moindre gravité d’une blessure ((douleur insoutenable, risque de fracture…).

Recherches populaires : Tout savoir sur le reiki sur Montauban