Bien préparer sa grossesse

test-grossesse

LE SUIVI DE LA GROSSESSE EN NATUROPATHIE

LA FECONDATION
Au moment de l’ovulation, la femme ressent habituellement une augmentation du désir sexuel. Cet ovule à 24 heures de survie avant, soit de rencontrer un providentiel spermatozoïde, soit de mourir désespéré dans les méandres sombres de l’utérus.

LA VIE DE LA MERE :
En France, au bout de 12 semaines de grossesse, IVG interdite sauf cas médical grave. Donc il vaut mieux dépister la grossesse le plus tôt possible, se protéger, on a encore la pilule du lendemain, mais fortement dosée en hormones, elle a des effets secondaires (nausées, maux de tête…).
Après 38 à 40 ans, même si une femme est fécondable, les risques d’anomalie chromosomiques sont plus élevés. On parle de la « trisomie 21 ». Il s’agit d’un défaut dû à l’accouchement d’un troisième chromosomes sur la 21ème paire, d’où le nom de « trisomie 21 ».
Donc, quand une femme de 38 ans et plus tombe enceinte, elle doit faire divers examens : amniocentèse, choriocentèse, ces deux membranes ayant la même composition chromosomique au niveau cellulaire que celle du fœtus. Ceci permettra donc une analyse génétique de dépistage.
On peut aussi faire d’autres examens gynécologiques de routine. Mais d’autres examens sont également importants comme l’étude du groupe sanguin de la mère, la mesure de son immunité contre la rubéole et la toxoplasmose, recherche des MST, comme la syphilis ou le Sida.
C’est à cette même période de 3 mois que les conseils d’une sage-femme sont les bienvenus pour informer, préparer et rassurer. Une grossesse dure 9 mois, mais la date d’accouchement ne peut être que théorique, à 2 semaines près, car la date exacte de fécondation est inconnue.
Concernant l’alimentation de la mère :
Ce réglage revient au naturopathe. Lors des trois premiers mois, le poids reste stable, mais l’appétit revient et augmente les six autres mois. La prise de poids ne doit pas dépasser 10 à 12 kgs en fin de grossesse.
On insistera surtout sur les points suivants :
1 – éviter les toxiques.
2 – Eviter aussi les toxiques alimentaires.
3 – Insister sur les produits frais et vivants.
4 – Eviter les grands repas et préférer des repas plus fréquents.
5 – Si la prise de médicaments est déconseillée, la phytothérapie devra être utilisée avec parcimonie.
Concernant l’hygiène vitale générale de la mère :
A ce niveau, les techniques de la Naturopathie sont tout à fait adaptées : je choisirai bien sûr différentes techniques, adaptées à votre cas, et en accord avec vos goûts, suivant vos différentes envies de femme enceinte.

DU FŒTUS AU NOUVEAU-NE :
Aux environs du 3ème, le fœtus fait 7,5 cm et 30g. Il est bien développé et pratiquement toutes les fonctions sont en marche. Il ne reste alors qu’à mettre en harmonie tout ce système et lui permettre de prendre peu à peu du volume. Sa tête est orientée vers le haut, la température du liquide amniotique fait environ 37,5°C. Le sac Vitellin qui produit des globules sanguins cesse cette fonction à la 11ème semaine et va s’atrophier, car le foie et la rate propres du fœtus vont prendre le relais.
Au bout du 4ème mois : il aura nez, joues, bouches et oreilles, les paupières sont fermées, et le bébé commence à bouger.
Au bout du 7ème mois, Le bébé a ses yeux formés, donc est sensibles à la lumière, mais la vision du bébé n’est réelle qu’au bout de 4 mois après les naissance.
Le fœtus peut percevoir des sons à partir du 4ème à 5ème mois de grossesse.
Dans les 2 mois précédant l’accouchement, le fœtus peut percevoir de nombreuses choses extérieures. Il entend les sons. C’est un moment privilégié pour agir naturopathiquement sur le futur enfant, en se servant de toutes les techniques naturelles propices et favorables à la sensibilisation harmonieuse des sens de l’enfant qui s’éveille.
C’est là que la mère doit faire attention à son alimentation pour ne pas prendre trop de poids et ne pas en faire prendre trop au bébé. Ne pas faire de régime mais trouver un juste milieu. Un fœtus qui ne recevrait pas suffisamment de minéraux ou de vitamines pendant la grossesse pourrait avoir des malformations au niveau du cerveau.
Au 7ème mois, le fœtus commence à entraîner son tube digestif en ingurgitant du liquide amniotique. Au cours des dernières semaines, l’utérus devient lourd et volumineux. Il pèse sur la vessie, ce qui peut provoquer de légères incontinences, pousse le diaphragme vers le haut, ce qui a tendance à diminuer la capacité respiratoire et comprime l’estomac, ce qui empêche de faire des repas copieux et pousse à de petits repas fréquents.

Recherches populaires : Tout savoir sur le reiki sur Montauban