La chirologie

La chirologie est la technique naturopathique par les massages manuels non thérapeutiques. Deux catégories :
– les massages proprement dits : ce sont les manœuvres manuelles sur les tissus mous (muscles et organes abdominaux),
– les manipulations : qui agissent sur les articulations et les os.
LES BIENFAITS DE LA CHIROLOGIE SUR L’ORGANISME :
Les massages sous leur terme générique ont différents champs d’application.

La désincrustation tissulaire et humorale : l’activation de la circulation sanguine et lymphatique par les pressions exercées sur les tissus mous entraîne une mobilisation des surcharges incrustées dans les tissus et dans les liquides humoraux. Les massages complètent donc les effets de l’activité physique. Ils seront d’autant plus conseillés aux personnes dans l’incapacité physique de faire du sport.

Les déblocages correcteurs : ce sera davantage le rôle des manipulations qui agiront sur les articulations et les os et qui auront pour objet la remise en place de certaines structures déplacées par de faux mouvements ou par de mauvaises postures.

La régulation nerveuse : l’intervention le long de la colonne vertébrale détend les muscles et libère les nerfs issus de l’axe, notamment les fibres du système neuro-végétatif qui régule F fonctionnement des viscères.

La régulation énergétique : par l’action des mains, il s’établit également une communication fluidique entre le praticien et le consultant, ainsi qu’une communication non verbale. De plus, certaines techniques qui interviennent le long des méridiens d’acupuncture (telle le shiatsu) agissent directement sur le rééquilibrage de l’énergie dans les différents circuits.

La détente : Les massages apportent détente musculaire, nerveuse, mentale… En plus de l’action des mains, le bien-être est obtenu par le fait de s’accorder du temps pour soi, par les odeurs et les propriétés calmantes ou dynamisantes des Huiles Essentielles contenues dans les huiles de massage, par la musique relaxante diffusée, par le fait d’être pris en charge et de s’en remettre complètement au praticien le temps de la séance.
LES AUTRE TYPES DE MANIPULATION DU CORPS
Le shiatsu : le travail s’effectue dans un ordre précis sur le parcours des méridiens et sur l’ensemble du corps. Les manœuvres consistent essentiellement en des pressions généralement effectuées avec les pouces sur des points précis le long des trajets acupuncturaux. Chaque pression dure environ 5 secondes et s’effectue verticalement par rapport au plan de la peau.
La chiropraxie (Palmer – USA) : c’est une méthode de régulation du système nerveux neuro-végétatif par le réajustement vertébral. Elle permet de réduire les subluxations vertébrales et donc de libérer le nerf sympathique. La chiropraxie considère que les malpositions vertébrales engendrent des dysfonctionnements organiques via les perturbations du système neuro-végétatif. Cette méthode donne de bons résultats, mais elle est brutale et incomplète. En effet, elle ne s’intéresse pas aux muscles, ni à la sphère mentale, ni à l’état humoral.
L’ostéopathie (du Docteur Andrew Taylor Still = Royaume Uni)
Comme la chiropraxie, il s’agit d’une méthode de réajustement vertébral mais pas uniquement. L’ostéopathe libère les vaisseaux sanguins, les nerfs et les viscères quand ils sont coincés. Cette technique s’intéresse aussi au système ostéo-articulaire qu’elle libère en cas de problème. Elle libère donc tous les blocages du corps, elle nécessite donc une bonne connaissance de l’anatomie et s’appuie, comme la naturopathie, sur l’auto-guérison du corps. Elle refait donc circuler l’énergie dans le corps. Mais elle a l’inconvénient de ne pas s’intéresser assez aux muscles (qui maintiennent les os), à la sphère mentale et à l’état humoral. Technique plus douce que la chiropraxie et qui va plus loin.
La chirurgie manipulatrice (Lorentz, Autriche, USA) : cette technique est basée sur le décollement et la réduction des adhérences. En effet, toutes les articulations sont sujettes à des chocs et à des traumatismes au cours de notre vie. A la suite de ces accidents, des tissus spatiques se forment et offrent une défense médiocre aux agressions. Il s’agit donc de lutter contre les phénomènes de collages qui peuvent se produire à l’intérieur de l’organisme. Cela permet donc de refaire circuler l’énergie à travers les tissus « collés » (où elle est peut-être bloquée) et aussi de permettre aux tissus « collés » de se remettre à fonctionner normalement à tous les points de vue.
Le massage énergétique oriental  : ce massage s’appuie sur le concept de l’acupuncture, le massage s’effectue sur les méridiens du corps, dans un ordre précis, comme le shiatsu. La différence avec le shiatsu est que le shiatsu s’effectue avec les pouces à la verticale de la peau, alors que le massage oriental s’effectue avec les paumes des mains, les genoux, les coudes et les pieds. Le massage s’effectue donc sur des surfaces et non sur des points.
Son action est complète et intervient au niveau énergétique, nerveux, circulatoire et ostéo-articulaire.
Par contre, il doit être réalisé dans son intégralité et n’est pas compressible à une zone ciblée.

Le Drainage Lymphatique : c’est une forme de massage manuel conçue pour favoriser ou relancer la circulation lymphatique. Le système lymphatique participe à l’élimination des surcharges colloïdales du corps, mais, partant des pieds et allant jusqu’aux clavicules, où il jette dans la circulation sanguine, donc défiant la pesanteur, si le système lymphatique est trop visqueux et épais, un petit coup de pouce est parfois nécessaire pour l’aider. Donc le Drainage Lymphatique a pour but de stimuler l’aspiration de la lymphe vers les émonctoires et le système sanguin.

La kinésithérapie : la kinésithérapie fait plutôt partie de la médecine car son rôle consiste à renforcer une structure musculaire ou osseuse dont la fonction s’est trouvée amoindrie par suite de traumatisme, d’intervention chirurgicale ou autre…
Donc la kinésithérapie est très importante dans l’accomplissement du rétablissement fonctionnel post-traumatique.

La pratique du massage est avant tout un moment de détente, et Dieu sait que la plupart d’entre vous en ont besoin par les temps qui court. Un moment que vous vous offrez, et qui à d’autres vertus, une régulation nerveuse la plupart du temps, une régulation énergétique aussi, ainsi qu’une régulation de vos toxines.
En effet, lors du massage, votre peau, donc votre système lymphatique, vont être amené à bouger dans votre corps, donc à se « réveiller », c’est pour cela que le massage, si vous le voulez bien, sera fortement indiqué lors de la cure de désincrustation tissulaire en naturopatie, pour aider le corps à évacuer ses toxines.
Bien à vous.

Recherches populaires : Tout savoir sur le reiki sur Montauban