Les plantes

L’utilisation des plantes est donnée ici à titre indicatif, il ne vous est pas conseillé de vous baser sur ces informations pour vous soulager, il vous est plutôt conseillé de prendre un rendez-vous pour que je puisse vous indiquer des plantes dans un but global pour vous.
Les plantes ne doivent pas être utilisée dans un but symptomatique, mais dans un but global (la naturopathie est une approche globale de l’individu), afin de vous orienter sur votre chemin du bien-être.

AIL, allium sativum L. (liliacées) :
Partie utilisée : bulbe
Utilisations les plus intéressantes : hypertension, hyperglycémie, prévention des accidents vasculaires, petites infections intestinales ou pulmonaires.

ALFALFA, Dicago Sativa L. (légumineuses)
Parties utilisées : feuilles
Utilisations les plus intéressantes :
– fatigue générale, asthénie, anémie avant et après les épreuves sportives
– prévention des « claquages et des crampes musculaires »
– hypercholestérolémie, en traitement complémentaire d’un régime,
– ménopause.

ALGUES, fucus vesiculosus L. (algues fucacées)
Utilisations les plus fréquentes :
– fatigue générale, asthénie…
– certaines déficiences endocriniennes (apport d’iode) dans le traitement de l’obésité.

ANGELIQUE, Angelica archangelica L. (ombellifères)
Parties utilisées : souche radicante
Utilisations les plus fréquentes :
– manque d’appétit,
– digestion difficile
– aérophagie
– anxiété

ARMOISE, artémisia vulgaris L. (composées)
Parties utilisées : feuilles
Utilisation les plus fréquentes :
– règles peu abondantes,
– douleurs menstruelles
– ménopause

ARTICHAUT, cynara scolymus L. (composées)
Parties utilisées : feuilles
Utilisations les plus fréquentes :
– troubles hépato-biliaires quand on veut stimuler la sécrétion de la bile
– hyperlipémie et hypercholestérolémie
– oligurie, oedèmes
-activation du métabolisme de certains médicaments et de certains toxiques (alcool…)

AUBEPINE, crataegus oxycantha L. (rosacées)
Parties utilisées : sommités fleuries
Utilisations les plus fréquentes :
– troubles du rythme cardiaque (arythmie, tachycardie…)
– troubles coronariens, risques d’infarctus.. ;
– sédatif dans les cas d’angoisse, d’insomnie, de spasmophilie… Son action sur le cœur et le système nerveux central en fait le médicament type de l’homme d’affaires surmené.

AUBIER DE TILLEUL , tilia platyphyllos Scop. (Tiliacées). Tilisa sylvestris dest. (tiliacées)
Partie utilisée : aubier (sous l’écorce)
Utilisations les plus fréquentes :
– dyspepsie spasmodiques,
– troubles hépato-biliaires et migraines associées,
– certains syndromes coronariens (angor, traitement d’entretien après infarctus)

BARDANE, arctium majus bernh (composées)
Partie utilisée : racine
Utilisations les plus intéressantes :
– maladies de la nutrition (diabète, cholestérol)
– certaines dermatoses (acné, furoncle…)

BOLDO, peumus boldus mol. (monimiacées)
Parties utilisées : feuilles
Utilisations les plus intéressantes :
– affections hépatiques comme stimulant de la sécrétion biliaire,
– dans la lithiase biliaire et l’insuffisance hépatique

BOULEAU, betula alba (bétulacées)
Parties utilisées : feuilles
Utilisations les plus intéressantes :
– oedèmes,
– rétention de chlorures,
– cellulite,
– coliques néphrétiques
– goutte,
– arthritisme

BOURDAINE, rhamnus frangula (Rhamnacées)
Partie utilisée : écorce desséchée de la tige et des branches
Utilisations les plus intéressantes :
– constipation et insuffisance hépatique

BOURGEONS DE PIN, pinus sylvestris L. (conifères)
Parties utilisées : bourgeons
Utilisations les plus courantes :
– syndromes irritatifs
– affections virales, bronchites
– les affections de l’appareil urinaire

BUSSEROLE, Arctostaphylos uva-ursi (Ericacées)
Parties utilisées : feuilles
Utilisations les plus intéressantes :
– cystites, urétrites, pyélites
Un clinicien a pu récemment qualifier la busserole de « remède de confiance »

CHIENDENT, agropyrum repens (graminées)
Partie utilisée : rhisome
Utilisations les plus intéressantes :
-oedèmes, lithiase urinaire,
– coliques néphrétiques (en dehors de la crise aigüe),
– inflammations des voies urinaires,
– cystites

CHRYSANTHELLUM AMERICANUM
Partie utilisée : plante entière séchée
Utilisation les plus intéressantes :
– agressions hépatiques,
– protection contre les excès alimentaires et les effets de l’alcool,
– suites d’hépatite,
– insuffisance circulatoire périphérique veineuse et capillaire

COSSES DE HARICOT, phaseolus vulgaris L. (légumineuses)
Partie utilisée : fruit privé des graines
Utilisations les plus intéressante :
– accroitre la diurèse (oliguri, oedèmes…),
– restreindre l’assimilation des sucres (cures d’amaigrissement, régimes, diabète…

ELEUTHEROCOQUE, eleutherococcus senticosus (Arialiacées)
Partie utilisée : racine
Utilisations les plus intéressantes :
– surmenage,
-convalescence
– préparation aux examens
– efforts physiques (sportifs, travaux pénibles…)

ESCHOLTZIA (Escholtzia californica)
Partie utilisée : plante entière
Utilisations les plus fréquente :
– insomnies,
– nervosisme,
– angoisses
– anxiété
– névralgies
– migraines…

EUCALYPTUS (eucalyptus globulus labill. (Myrtacées)
Parties utilisées : feuilles
Utilisations les plus fréquentes :
– toutes les affections de l’appareil respiratoire : gorge, nez, bronches, grippe
– infections dentaires et de l’arbre génito-urinaire,
– adjuvant d’un traitement anti-diabétique

FENOUIL, foeniculum dulce (ombellifères)
Partie utilisée : fruit
Utilisations les plus intéressantes :
– divers cas de digestions difficiles, telles que la dyspepsie, aérophagie…
– pour faciliter les « montées de lait »

FRAGON, petit houx, ruscus aculeatus (Liliacées)
Partie utilisée : rhizome
Utilisations les plus intéressantes :
– augmenter la diurèse,
– troubles circulatoires veineux : varices, hémorroïdes, oedèmes, jambes lourdes…

FUMETERRE, fumaria officinalis L. (fumariacées)
Partie utilisée : partie aérienne
Utilisations les plus intéressantes :
– dyskinésie biliaire et ses conséquences (céphalées, nausées, vertiges, douleurs et pesanteurs de l’hypochondre droit…)
– dans les cas de lithiase biliaire

GERMANDREE, teucrium chamaedrys L. (Labiées)
Partie utilisée : plante fleurie
Utilisations les plus intéressantes :
– troubles d’ordre digestif, en particulier la dyspepsie et l’aérophagie
– traitement de l’obésité

GINGEMBRE, zingiber officinale (zingibéracées)
Partie utilisée : rhizome
Utilisations les plus intéressantes :
– fatigue,
– inappétence,
– digestions pénibles,
– impuissance,
– mal des transports…

GINSENG, panax ginseng C.A. meyer (araliacées)
Partie utilisée : racine
Utilisations les plus courantes :
– performances physiques et intellectuelles chez les sujets jeunes comme chez les sujets âgés,
-fatigue,
– convalescence,
– dépression
– impuissance, …

GUI, viscum album (loranthacées)
Parties utilisées : feuilles
Utilisations les plus intéressantes : hypertension, artériosclérose et troubles associés (migraines…)

HAMAMELIS, Hamamélis virginiana L. (hamamélidacées)
Parties utilisées : feuilles
Utilisations les plus courantes : varices, hémorroïdes, troubles circulatoires de la ménopause

HARPAGOPHYTUM, harpagophytum procumbens D.C. (pédaliacées)
Parties utilisées : racines secondaires
Utilisations les plus intéressantes : rhumatismes dégénératifs (indication majeure)

HOUBLON, Humulus lupulu (Urticacées cannabinacées)
Parties utilisées : cônes (inflorescences femelles)
Utilisations les plus intéressantes : manque d’appétit, insomnie, nervosisme, règles difficiles ou douloureuses, ménopause…

ISPAGHUL, plantago ovata forsk (P. ispaghula roxb), plantaginacées
Parties utilisées : tégument de la graine
Utilisations les plus intéressantes : paresse intestinale, constipation, cures d’amaigrissement…

LAVANDE, Lavandula vera (Labiées)
Parties utilisées : sommités fleuries
Utilisations les plus intéressantes : infections des voies respiratoires et urinaires, insomnies, angoisse, spasmes bronchiques et viscéraux…

MARONNIER D’INDE, aesculus hippocastanum L. (hippocasttanacées)
Partie utilisée : écorce
Utilisations les plus intéressantes : varices, hémorroïdes, oedèmes, jambes lourdes, couperose…

MAUVE, Malva sylvestris L. (Malvacées)
Parties utilisées : fleurs
Utilisations les plus intéressantes : toux, bronchites, rhumes, inflammations des voies respiratoires, laxatif léger

MELISSE, Mélissa officinalis L. (Labiées)
Parties utilisées : feuilles
Utilisations les plus intéressantes : nervosité, spasmes, digestions difficiles et dans certaines infections, en particulier urinaires.

MILLEFEUILLE, Achillea millefolium L. (composées)
Parties utilisées : sommités fleuries
Utilisations les plus intéressantes : digestions difficiles, spasmes gastro-intestinaux, inflammations du système nerveux, états légèrement fébriles…

MYRTILLE, Vaccinium myrtillus L. (Ericacées)
Parties utilisées : fruits
Utilisations les plus intéressantes : varices, hémorroïdes, baisse de l’acuité visuelle, infections intestinales légères (colibacillose)

OLIVIER, Olea europea L. (Oléacées)
Parties utilisées : feuilles
Utilisations les plus intéressantes : hypertension moyenne, hypoglycémiant léger, diurétique

ORTIE, Urtica Dioïca L. (Urticacées)
Parties utilisées : plante entière
Utilisations les plus intéressantes : reminéralisant (anémie, fatigue générale), désodorisant (odeurs corporelles), diurétiques et urico-éliminateur.

PASSIFLORE, Passiflora incarnata.L.
Parties utilisées : tiges et feuilles
Utilisations les plus intéressantes : nervosité, angoisse, anxiété, insomnies…

PENSEE SAUVAGE, Viola tricolor L. var. arvensis
Parties utilisées : plante entière
Utilisations les plus intéressantes : constipation, certaines dermatoses et éruptions cutanées, comme l’eczéma, acné…

PISSENLIT, Taraxacum dens leonis desf. (composées)
Parties utilisées : racines
Utilisations les plus intéressantes : insuffisance hépatique, troubles biliaires, calculs vésiculaires, digestions difficiles… Diurétique

PLANTAIN, Plantago major L. (Plantaginacées)
Parties utilisées : feuilles
Utilisations les plus intéressantes : bronchites, rhumes, ainsi que dans les manifestations allergiques respiratoires, comme l’asthme

POLYGALA, Polygala senega L. (Polygalacées)
Parties utilisées : racines
Utilisations les plus intéressantes : diverses affections des voies respiratoires en particulier les bronchites chroniques, dermatoses

PRELE, Equisetum arvense L. (Equisetacées)
Parties utilisées : plante entière
Utilisations les plus intéressantes : croissance, grossesse, réparation des fractures, ongles et cheveux cassants…, les processus dégénératifs des cartilages et des tissus conjonctifs (arthrose), de même que dans l’arthérosclérose

RADIS NOIR, Raphanus sativus L., var. nigra
Parties utilisées : racines
Utilisations les plus intéressantes : les dyskinésies et troubles chroniques des voies biliaires, et les troubles dyspeptiques avec constipation

REINE DES PRES, Spiraea ulmaria L. (Rosacées)
Parties utilisées : sommités fleuries
Utilisations les plus intéressantes : manifestations rhumatismales, principalement de type dégénératif, diurèse insuffisante

SALSEPAREILLE, Smilax medica (Liliacées)
Parties utilisées : racines
Utilisations les plus intéressantes : affections urinaires et oedèmes, états fébriles et grippes, rhumatismes chroniques, certaines dermatoses, pré-ménopause, syndrome prémenstruel

SAUGE, Salvia officinalis L. (Labiées)
Parties utilisées : feuilles
Utilisations les plus courantes : états fébriles, digestions difficiles, surmenage, dystonie neurovégétative, règles difficile et ménopause…

SENE, Cassia angustifolia vahl. (Légumineuses)
Parties utilisées : folioles
Utilisations les plus intéressantes : paresse intestinale et de constipation

THYM, thyms vulgaris L. (Labiées)
Parties utilisées : feuilles
Utilisations les plus intéressantes : bronchites chroniques, toux quinteuses, infections intestinales, mycoses intestinales, spasmes digestifs, anti-helmintique

VALERIANE, Valeriana officianlis L. )
Parties utilisées : racines
Utilisations les plus intéressantes : sédatif, anxiolytique et antispasmodique, troubles nerveux tels que nervosité, insomnie, anxiété…

VIGNE ROUGE, Vitis vinifera L., var. tinctoria (Ampélidacées)
Parties utilisées : feuilles
Utilisations les plus intéressantes : varices, hémorroïdes, fragilité des capillaires, troubles circulatoires de la ménopause et de la puberté, astringent dans les diarrhées légères

Recherches populaires : Tout savoir sur le reiki sur Montauban